le Solaire se lève à l'Est

Photovoltaic power plant installation on the roof of a residential building on sunny day - Solar Energy concept image.

L’énergie renouvelable et citoyenne

Sur le territoire de la métropole du Grand Paris, Paris Est Marne Bois, comprenant 13 communes: Bry-sur-Marne, Champigny-sur-Marne, Charenton-le-Pont, Fontenay-sous-Bois, Joinville-le-Pont, Le Perreux-sur-Marne, Maisons-Alfort, Nogent-sur-Marne, Saint-Mandé, Saint-Maur-des-Fossés, Saint-Maurice, Villiers-sur-Marne, Vincennes

Newsletter#4 Avril 2021

#4.1 "Rendez-vous du Solaire" le 14 Avril à 20h30

A défaut de réunion en présentiel, le Solaire se lève à l'Est propose des rendez-vous virtuels. Ce rendez-vous d'une heure, à 20h30 le mercredi, est destiné à présenter le projet de l’association et échanger avec toutes personnes intéressées. Nous espérons vous voir nombreux au prochain rendez-vous ! (en savoir plus sur le projet ici).
Capture d’écran 2021-01-31 à 21.27.29
Concernés par les enjeux climatiques et intéressés par les énergies renouvelables et solutions alternatives,
rejoignez-nous au "rendez-vous du Solaire" !
Prochain rendez-vous le mercredi 14 avril à 20 h 30
Lien zoom pour participer :
https://us02web.zoom.us/j/84640139662?pwd=YnJVQjI3eG9NMDdFS0NORHBTY3h2dz09

#4.2 Les rencontres avec les collectivités

Yann, membre Fontenaisien de notre association, a accompagné des représentants de la mairie de Fontenay pour une visite de l’installation de panneaux photovoltaïque d'électron solaire (ES) sur la commune des Lilas. La centrale solaire, située le toit d'une école primaire, est en service depuis le 10 02 2021. Elle est équipée d'un compteur pédagogique, permettant le suivi de la production par les élèves et les visiteurs. Une visite instructive et un exemple à suivre !

Capture d’écran 2021-03-17 à 13.22.50
la toiture, les Lilas
photo maire lilas et mairie fontenay 17032021
la délégation visitant la centrale
compteur pédagogique ecole waldeck rousseau lilas
le compteur pédagogique
Nous poursuivons nos présentations du résultat de notre recherche de toiture sur les bases de données publiques avec la méthode développée par notre groupe de travail (voir newsletter 2). Nous avons pu ainsi présenter au conseil départemental du Val de Marne notre sélection de bâtiments intéressants pour notre projet. Xavier, Gérard et Bernard, du solaire se lève à l'Est, ont rencontré à cette occasion des membres des services climat et territoires durables et de la direction des bâtiments du département. Cette réunion a aussi permis d'aborder le potentiel solaire d'autres toitures que celles pré-sélectionnées. De plus, les intervenants du conseil départemental ont évoqué la possibilité d'accompagner notre projet notamment en ce qui concerne la communication. Des relations que nous souhaitons fructueuses.
Capture d’écran 2021-03-19 à 16.53.59
Exemple de planche présentée au département

#4.3 Focus sur le réseau d'Énergie Partagée

Le solaire se lève à l'Est est adhérent à Energie Partagée, association soutenue notamment par l’ADEME et engagée fortement dans le développement d’une transition énergétique territoriale par et pour les habitants et les collectivités. Son réseau nous accompagne et soutien notre collectif depuis le début de l’aventure du Solaire se lève à l'Est. Adrienne, animatrice des porteurs de projets en Île de France nous en dit plus :
Adrienne, animatrice d'Energie partagée:
"Bonjour ! Quelques explications s'imposent ."Animatrice" : j'accompagne entre 15 et 30 porteurs de projets, collectifs et coopératives citoyennes, qui souhaitent produire de l'énergie renouvelable sur leur territoire. Je leur apporte des conseils personnalisés, leur propose des formations, et facilite les échanges entre eux, pour capitaliser sur les expériences de chacun. "Energie Partagée" : c'est la tête du réseau de l'EnR citoyenne au niveau national. Dans d'autres régions, d'autres animateurs font le même travail que moi. On fait également du plaidoyer pour favoriser la filière en France."
logo-EP-2
Adrienne précise : "Il y a environ 300 projets EnR citoyens en France aujourd'hui. Une grande famille, qui se partage beaucoup de choses ! Avant d'arriver chez EP, je suis passée par la case Ingénieur en thermique, puis 2 ans de développement d'installation bois énergie, et enfin 2 ans dans une coopérative citoyenne solaire. Je connais donc bien ce que font aussi les porteurs ici. J'espère que vous avez envie de rejoindre le Solaire se lève à l'Est, un groupe très dynamique !"

#4.4 L'Agrovoltaisme, les installations sur toits végétalisés

L’Agrivoltaïsme est un concept développé par l'INRAE depuis 2009. Il représente l’ensemble des techniques permettant de concilier production agricole et électrique. Il part de l’observation que la production d’énergie à partir de productions agricoles, blé éthanol, à un rendement énergétique très faible. Un hectare de culture de bio carburant permet de faire rouler un véhicule thermique environ 100 000 km, alors que contre la même surface de panneaux photovoltaïques permet de faire 1 000 000 de Km à un véhicule électrique !
sun agri
De plus la matière organique produite à des usages bien plus prioritaire (alimentation, entretien de la fertilité organique des sols …). Les techniques et les installations de production d’énergie doivent être compatibles avec la production agricole située en dessous, et ne pas altérer les terres. Mieux, les technologies en développement permettent de protéger les plantes des excès de lumière et de température, donc de diminuer ces besoins en eau (expérience sur une vigne ici). Un bénéfice pour les cultures tout en produisant de l’énergie renouvelable sur des surfaces potentielles très vastes. Cette voie de recherche prometteuse est accompagnée par l’Adéme et devrait faire l’objet d’un rapport cet été.
Notre association n’a pas vocation à installer des panneaux sur des terres agricoles, mais s'intéresse aux toits végétalisés équipés de panneaux solaires. Afin de prouver les avantages de cette combinaison, le CEREMA a lancer une étude pour en mesurer les performances environnementales et énergétique avec comme principales hypothèses que la toiture végétalisée crée une diminution de la température d’air et augmente le rendement de l’installation et qu'à l’échelle du bâtiment, le bilan énergétique global est plus avantageux pour un système combiné que pour une toiture terrasse nue ou végétalisée standard. Des études ont déjà montré l’intérêt des cette combinaison avec une augmentation de rendement des panneaux d'environ 8 % (exemple ici).
Une installation plus complexe mais avec de nombreux atouts !
photo-init-envrionnement
Merci de nous soutenir en adhérant, ou en renouvelant votre adhésion 2021
Cette newsletter vous a intéressée ?
Partagez-là à 3 de vos connaissances non encore abonnées.
Retrouvez nos précédences Newsletters sur notre site
facebook email website 
MailPoet