le Solaire se lève à l'Est

Photovoltaic power plant installation on the roof of a residential building on sunny day - Solar Energy concept image.

L’énergie renouvelable et citoyenne

Sur le territoire de la métropole du grand paris, Paris Est Marne Bois, comprenant 13 communes: Bry-sur-Marne, Champigny-sur-Marne, Charenton-le-Pont, Fontenay-sous-Bois, Joinville-le-Pont, Le Perreux-sur-Marne, Maisons-Alfort, Nogent-sur-Marne, Saint-Mandé, Saint-Maur-des-Fossés, Saint-Maurice, Villiers-sur-Marne, Vincennes

Newsletter#2 Décembre 2020

#2.1 Paroles d'adhérents

Vincent, président, Vincennois :
"Dans ce moment particulier, la transition écologique est "le monde d’après" ! Notre projet de production d'électricité grâce à des panneaux photovoltaïques posés sur des toits, action locale, citoyenne et non spéculative, s’inscrit parfaitement dans cette nécessité. Depuis que notre projet a débuté de manière "publique" courant 2019, notre collectif initial s'est largement étoffé. Soutenu par le réseau Énergie Partagée, Nous avons avancé sur de nombreux sujets: création de l'association, mise en place d'outils de communication, recherche de toitures à équiper, rencontre avec les collectivités ... Nous œuvrons pour que cette énergie collective se poursuive et permette la réalisation de notre projet tout en gardant le même esprit de convivialité."
vincentok


Sylvie, membre fondatrice, Fontenaysienne :
"C'est avec enthousiasme que j'ai rejoint l'association "Le solaire se lève à l'est": pour son sérieux et son dynamisme: le projet est d'apporter notre contribution locale, collective et citoyenne pour développer les énergies renouvelables et préparer un futur durable et écologique!
Notre objectif immédiat est une première installation de panneaux photovoltaïques sur le toit d'un bâtiment public du territoire "Paris Marne Est et Bois" auquel nous appartenons."
PHOTO sylvie copie
Patrick, membre fondateur, membre du CA :
"Je suis convaincu depuis longtemps que la Transition Énergétique n’est pas « l’affaire des autres » et qu’il est possible et souhaitable que chacun à notre niveau agissions concrètement pour accélérer le développement des énergies renouvelables. J’ai donc rejoint dès 2019 la coopérative de production d’énergie solaire citoyenne « Électrons Solaires » aux Lilas en tant qu’investisseur et membre actif sur les sujets de communication et de valorisation des projets. Je suis Vincennois et quand Vincent m’a contacté pour monter un projet sur Vincennes et le territoire Paris-Est-Marne&Bois j’ai de suite répondu « présent » : m’impliquer dans ma ville et sur mon territoire est extrêmement motivant! Et je suis très heureux de voir que nous commençons déjà à trouver des synergies entre Électrons Solaires et notre projet naissant."
130911 photo pgroff

#2.2 Le Solaire se lève à l'Est innove

Le Solaire se lève à l'Est à présenté sa méthode originale pour identifier les toitures propices à l'installation de panneaux photovoltaïques.
Le 02 décembre dernier, une conférence a été organisée par Énergie Partagée Ile de France. A cette occasion Sébastien, Gérard et Bernard, tous trois adhérents du Solaire se lève à l’Est, ont pu partager leur expérience avec 18 participants appartenant à des collectifs citoyens accompagnée par Energie partagée dans leurs projets d'énergie renouvelable (Électrons Solaires, O'Watt Citoyen, ECINOE, ATEEVA, Boucles de la Seine...)

Le Solaire se lève à l'Est s'est donné pour objectif de promouvoir des projets citoyens d'installations solaires sur les bâtiments des 13 communes constituant le Territoire Paris Est Marne et Bois, soit environ ... 125 000 bâtiments !
Pour repérer les toitures ayant le meilleur potentiel solaire sans devoir engager des ressources humaines trop importantes, l’association a élaboré une méthode originale d’identification systématisée des territoires, en grande partie automatisée.
Le Perreux potentiel solaire_lesolairese!èevealest
Carte bâtiments sélectionnés, Le Perreux sur marne
Cette méthode utilise le système d'information géographique, QGIS, permettant la récupération et l'intégration de données d’accès public et gratuites : données de l'IGN (pour les bâtiments, adresses, photographies aériennes ...) ; données de l'APUR (pour le gisement et le potentiel solaires, le zonage du plan d'urbanisme ...) ; données d'ENEDIS (pour la localisation des points de raccordement au réseau électrique). Les données intégrées dans QGIS ont été croisées avec des photographies aériennes 3D provenant de Google Earth.

Dans le cadre d'un groupe de travail, les membres de l'association ont analysé l'ensemble des bâtiments en appliquant plusieurs critères de sélection spécifique à notre projet (surface minimale de 250 m², exposition au Sud ±30°, absence d'ombre et d'éléments gênants sur les toits...). Ils ont ainsi sélectionné quelques dizaines de toitures et ont formalisé pour chacune une fiche de synthèse regroupant la photo et les principales caractéristiques techniques du toit et du bâtiment (exemple ci-dessous).
Les fiches synthétiques sont présentées ensuite au cours des rencontres avec les collectivités et les propriétaires des bâtiments. Un excellent support d'échanges !

champ. bat1
Exemple de fiche synthétique développée par l'association le solaire se lève à l'est

#2.3 Oui, les panneaux solaires sont écologiques

Les émissions de gaz à effets de serre par quantité d’énergie produite par des panneaux solaires photovoltaïques sont 20 à 15 fois moins importante qu'avec les énergies fossiles, et baissent d’année en année. Les panneaux solaires sont garantis plus de 20 ans, mais restent très performants plus de 30 ans.
Un panneau produit l’énergie nécessaire à sa fabrication, sa pose et son recyclage, en moins de 2 ans.

Une fois posés, les panneaux solaires permettent plus de 30 ans de production d’électricité sans nuisance et sans dommage pour l’environnement : ni émission de gaz à effet de serre, ni production de déchets !

Des fournisseurs français ou européens existent et, plus de 95 % des composants sont recyclables en France.
Les panneaux solaires photovoltaïques ne contiennent pas de « terres rares », ces groupes de métaux (utilisés notamment dans des smartphones…) dont l’extraction et le raffinage sont très polluants.
La très grande majorité des panneaux solaires sont constitués de silicium cristallin, élément que l’on extrait du sable ou du quartz et qui, comme le verre, est 100 % recyclable (plus d’informations ici)

photovoltaic-4244774_1920
Cette newsletter vous a intéressée ?
Partagez-là à 3 de vos connaissances non encore abonnées.
Retrouvez nos précédences Newsletters sur notre site
facebook email website 
MailPoet